Comment rentrer de soirée ?

Comment rentrer de soirée ?

On s'est tous au moins une fois retrouvé dans une galère en sortant de soirée étudiante en pleine nuit. Pas de transports en commun et plus que tes yeux pour pleurer. Pour t'éviter de faire deux heures à pieds par -5°C à 3h du mat', on t'a sélectionné les meilleurs tips pour rentrer chez toi.

Les taxis et VTC

Bon, OK, ce n'est pas forcément le plus économique mais ils peuvent bien nous rendre service parfois ! L'avantage est que tu vas pouvoir partager les coûts avec tes potes, tes colocs, (ou ton crush) si tu ne rentre pas seul·e. Tes petites fesses seront bien au chaud et on te déposera devant ta porte – que demande le peuple ! Si tu as l'âme aventurière, tu peux aussi tester les taxis moto, mais le prix est parfois supérieur et il y en a pas masse la nuit.

Pour économiser sur les frais, je te conseille de trouver l'appli qui te permettra d'obtenir des codes spéciaux ou des réductions. Il faut savoir sortir des sentiers battus des Taxi G7 ou Uber. Si tu habites Paris ou Lyon, par exemple, tu peux rentrer tranquilou bilou avec Kapten qui te fait -50% sur les deux premières courses. Tu as aussi Bolt qui fait souvent des promos.

Alerte sécurité : pour t'éviter de te retrouver dans une situation dangereuse, pense bien à vérifier que la plaque d'immatriculation du chauffeur est bien la même que celle de ton appli. Si c'est pas le cas, refuse la course et signale-le sur ton tel.

Les véhicules partagés : voiture ou scoot

Attention, l'astuce de pro s'adresse à ceux qui n'ont pas picolé ! De plus en plus d'entreprises te permettent très facilement de louer une voiture ou un scooter pour une courte durée. C'est le cas pour l'autopartage de Ubeeqo, Zipcar, Virtuo (des berlines) ou de certains services municipaux comme Citiz. Côté 2 roues on trouve des acteurs comme City Scoot, ou à 3 roues (sisi) Troopy.

Alors je l'avoue, tu vas probablement pas faire toute la paperasse pour t'inscrire à ce service à la dernière minute, mais si tu as été prévoyant, ça peut peut-être te rendre service !

Les vélo ou trottinette

Même remarque que pour les voitures et les scooters, évite de piloter ton vélo ou ta trottinette si tu as bu, tu seras un danger pour toi et pour les autres. Sinon tu peux te faire plaisir et filer à la vitesse du vent. Si tu as ton propre vélo ou ta trottinette, rien de plus facile, sinon, tu peux toujours compter sur des services de libre service (que nos camarades outre-manche appelle le free-floating, avec l'accent, s'il-vous-plaît) !

Petit conseil, vérifie bien l'état de ta machine avant de prendre la route. Roues, guidon, vitesses, batterie : le diable se cache dans les détails.

Eh, bien voilà, si rien de ce que tu as vu a pu t'aider, il ne te reste plus que tes pieds ! C'est sympa aussi parfois, si tu es dans des coins pas craignos... Ça fait de belles balades et le temps d'écouter tes morceaux et podcasts préférés. Quoi qu'il en soit, n'hésite pas à checker la catégorie transport d'AirCampus pour être informé·e des meilleurs plans. Je pars... à cheval.