Témoignage d'un étudiant ingénieur dans les transports

Témoignage d'un étudiant ingénieur dans les transports

Les études d'ingénieurs sont rigoureuses mais offrent une très grande variété. Plutôt que de regarder les classements généralistes, on peut aussi s'intéresser aux différentes spécialités. Aujourd'hui, on te parle de la spécialité d'ingénieurs des transports avec Léandre, étudiant ingénieur à l'ESTACA qu'on remercie de sa contribution !

AirCampus : Peux-tu te présenter ?
Léandre : Je m’appelle Léandre, j’ai 21 ans, je suis actuellement étudiant en école d’ingénieurs dans le secteur des transports et plus particulièrement l’automobile. L’ESTACA, qui est l’école où j’étudie, est une école qui spécialise ses étudiants dès la deuxième année de formation sachant que pour avoir son diplôme, il faut cinq années d’école. De plus, il y a énormément de travaux pratiques et l’école favorise les stages pour les étudiants qui sont essentiels pour l’apprentissage du métier d’ingénieur. Les durées des stages évoluent en fonction des paliers de formations.

A. : Qu'est-ce qu'on peut faire une fois sorti de l'ESTACA ?
L. : Concernant les débouchés, à la sortie de l’école, les étudiants ont plus de 90 % d’être embauchés. En effet, les étudiants effectuent en cinquième année un stage de 6 mois où généralement, leur sont proposé à la fin du stage, une offre de contrat pour être embauché et continuer l’aventure avec l’entreprise. De plus, il est également possible de faire un double diplôme pour pouvoir multiplier et élargir ses connaissances comme ajouter une formation de commerce ou un double diplôme à l’étranger. Dans tous les cas, il n’y a pas à se soucier des débouchés à la fin de son cursus, le transport est un secteur où il y a sans cesse de la demande pour travailler, une chance pour nous futurs ingénieurs.

A. : Est-ce que tu as rencontré des difficultés dans ton cursus ?
L. : Oui, comme toute filière d’études je pense. Les cours sont intenses mais intéressants, les examens ne sont pas à prendre à la rigolade, mais c'est pour notre bien. Nous sommes bien accompagnés et les encadrants font tout pour voir notre réussite dans l’école. La solidarité étudiante est aussi un point fort de cette école, chaque élève va facilement vers les autres, pour se connaître, discuter et s’entraider. C’est un des points clé de notre formation.

A. : Petit mot de la fin, qu'est-ce que tu conseilles aux AirCampeurs qui hésiteraient dans leur orientation ?
L. : J’arrive bientôt au terme de ma quatrième année au sein de cette formation et j’ai trouvé ma voie, mon bonheur pour la suite de ma vie. Je conseille tous types d’étudiants souhaitant travailler dans les transports comme l’automobile, le ferroviaire, l’aéronautique ou le spatial d’intégrer l’ESTACA, c’est une école référence et où la cohésion étudiante est forte.